Les Racines du Mal

... si le monde explose, la dernière voix audible sera celle d'un expert disant que la chose est impossible.

30 septembre 2004

Le rêve et l'impuissance

Comme je le redoutais depuis quelques temps, la vie se charge parfois de nous ramener aux rives fangeuses de réalités insupportables autant qu'intimes. Me sentant - bizarrement, je l'admets - "engagée" par le fait d'avoir entamé la retranscription de textes longs, voire d'ouvrages entiers, il va tout de même falloir que je fasse abstraction de certains de mes enfers familiers pour terminer ce que j'ai commencé... non sans mal, je le crains. J'espère en avoir le temps mais je ne peux vous l'assurer. Si ma course se trouvait... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2004

Genèse de l'inhumanité - L'enfant (Chapitre 2/3)

... /... Renaissance de l'enfant    Ils sont plus qu'on ne croit à renouer avec leur enfance, non l'enfance que tuent les gestes mécaniques et qui s'autopsie sur le divan du psychanalyste, mais celle qui revient à l'appel du désir.    Aux enfants, les leurs ou ceux des autres, ils empruntent volontiers un savoir, qui leur est d'un grand secours pour l'approche confiante d'une vie enfin acceptée dans son exubérance. Rien ne les prépare mieux à déjouer les ruses de la maladie, à révoquer surtout... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 17:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 septembre 2004

Genèse de l'inhumanité - L'enfant (Chapitre 2/2)

   Ils élèvent l'enfant de la même façon qu'ils se lèvent chaque matin : en renonçant à ce qu'ils aiment.     Aussi longtemps qu'ils se sont obstinés à ignorer leurs secrets désirs, ils n'ont rien daigné savoir de l'enfant. Le souci majeur de guerroyer et de gouverner ne les autorisait guère à se pencher sur un aussi petit sujet.    A y regarder avec la distance des siècles, la vérité est qu'ils se sentaient surtout effrayés par cette vie toujours nouvelle, surgissant du ventre de la femme... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2004

Célébration du génie colérique - Chapitre 9

Un intellectuel engagé contre le système qui l'a fait.Jean-François Bouthors, La Croix,vendredi 25 janvier 2002 Étrange aveu : les institutions obtiennent le silence d'un individu en lui accordant broutilles et vétilles, ces hochets qui prennent la forme de postes prestigieux ? Ainsi la chaire du Collège de France oblige à la reconnaissance, aux égards, elle force à renvoyer l'ascenceur : le fils de pauvre, provincial, devenu profeseur éminent d'une rare institution magnifique doit automatiquement renoncer à sa nature et à son... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2004

Séléné, nef des fous...

Lunarien n. Habitant de la lune, à distinguer du lunatique qui est habité par la lune. Fou adj. Atteint d'un haut degré d'indépendance intellectuelle ; qui ne se conforme pas aux standards de la pensée, de la parole et de l'action, déterminés par des magisters à partir de l'observation d'eux-mêmes ; qui diffère de la majorité ; en résumé, inhabituel. Il est à remarquer que les gens que l'on déclare fous le sont par des autorités qui n'ont pas à apporter la preuve qu'elles sont elles-mêmes parfaitement saines. ... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 01:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2004

L'individu privatisé

La philosophie n'est pas philosophie si elle n'exprime pas une pensée autonome. Que signifie "autonome" ? Cela veut dire autosnomos, "qui se donne à soi-même sa loi". En philosophie, c'est clair : se donner à soi-même sa loi, cela veut dire qu'on pose des questions et qu'on n'accepte aucune autorité. Pas même l'autorité de sa propre pensée antérieure. C'est là d'ailleurs que le bât blesse un peu, parce que les philosophes, presque toujours, construisent des systèmes fermés comme des oeufs (voir Spinoza, voir surtout Hegel, et même... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2004

Célébration du génie colérique - Chapitre 8

Il préférait être haï que contesté.Philippe Meyer, Le Point,1er février 2002 La belle affaire : qui, parmi les journalistes, prétend sans rire disposer des moyens de se mesurer à Pierre Bourdieu ? Les valeureux qui, ne pouvant le contester par manque d'épaisseur intellectuelle, se contentent de le haïr, à la manière du renard et des raisins ? Et si la haine procédait justement d'une incapacité notoire à contester la vérité mise à nu ? Les agressifs qui préfèrent attaquer l'homme et le couvrir d'insultes, d'opprobre, d'épithètes... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2004

La nuit, l'absurde...

"Soudain il découvre ceci que demain sera semblable, et après-demain, tous les autres jours. Et cette irrémédiable découverte l'écrase. Ce sont des pareilles idées qui vous font mourir. Pour ne pouvoir les supporter, on se tue - ou si l'on est jeune, on en fait des phrases." Albert Camus.L'envers et l'endroit.
Posté par Nemo Spirit à 02:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2004

Genèse de l'inhumanité (Chapitre 2/1)

Leur vie se brise au saut du lit comme elle s'est brisée dans l'enfance et aux aurores de l'histoire. Fin et commencementA quoi reconnaît-on la fin d'une époque ? A ce qu'un présent soudain insupportable condense en peu de temps ce qui fut si malaisément supporté par le passé. De sorte que chacun se convainc sans peine ou qu'il va naître à lui-même dans la naissance d'un monde nouveau, ou qu'il mourra dans l'archaïsme d'une société de moins en moins adaptée au vivant. Aux premières lueurs de l'aube, une lucidité se fait ... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 17:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 septembre 2004

Célébration du génie colérique - Chapitre 7

Il était le plus médiatique des ennemis des médias.Dorothée Werner, Elle,4 février 2002 Il faut avoir une idée courte et bien fautive du penseur médiatique pour imaginer Pierre Bourdieu dans la peau de l'un d'entre eux ! Le penseur médiatique écrit un objet calibré pour s'assurer un passage dans les médias. Il ne refuse aucune invitation et accepte d'apparaître pour le pur et simple plaisir d'y être, de se montrer, de créer puis d'entretenir une visibilité rentable par la suite - responsabilité d'une page de presse, invitations... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]