Les Racines du Mal

... si le monde explose, la dernière voix audible sera celle d'un expert disant que la chose est impossible.

31 juillet 2004

La vie après la guillotine

Le monde avait oublié Patrick Henry que ses cheveux quittaient au fur et à mesure de son quart de siècle en prison - ne souhaitant probablement pas finir le reste de leurs jours derrière les barreaux. Peut-être aussi quittaient-ils une tête dans laquelle tout ne tournait pas rond et par trop difficile à orner au quotidien. Toujours est-il qu'en liberté conditionnelle ledit Patrick la montrait à l'envi, sa calvitie. Elle tranchait d'ailleurs sur la tignasse du jeune infanticide dont chacun conservait le souvenir. Et dans la presse qui... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2004

La liquidation de l'opium

J'ai l'intention non dissimulée d'épuiser la question afin qu'on nous foute la paix une fois pour toutes avec les soi-disant dangers de la drogue.  Mon point de vue est nettement anti-social.  On n'a qu'une raison d'attaquer l'opium. C'est celui du danger que son emploi peut faire courir à l'ensemble de la société.  Or ce danger est faux.  Nous sommes nés pourris dans le corps et dans l'âme, nous sommes congénitalement inadaptés ; supprimez l'opium, vous ne supprimerez pas le besoin du crime, les cancers du... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 01:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 juillet 2004

Qu'il faut achever Mai 68...

En dehors des effets de manches et des performances médiatiques, le gouvernement Raffarin trouve sa lisibilité dans un genre de restauration qui prend Mai 68 pour tête de Turc et propose de renouer avec les valeurs du pharmacien et du notaire. L'aveu n'est jamais aussi net, mais on sent dans la bande de Matignon un constat sur la décadence de la France qui renvoie la responsabilité aux barricades d'antan. Le retour du gaullisme semble moins d'actualité - l'habit est trop grand pour ces petits... - que sa formule comique : le... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2004

Les zoos nationalistes

En ces temps de politiquement correct agressif et intégriste, il ne fait pas bon se réclamer du Maréchal Pétain et de ses valeurs. La mode est passée... Et pourtant : jamais la trilogie maréchaliste ne s'est aussi bien portée. On aime le travail, on s'y épanouit, on en veut, on en cherche, on y investit l'essentiel de son temps, on pratique la culture d'entreprise, la fierté maison, l'école a renoncé à fabriquer des individus intelligents et, comme un seul homme, ne produit plus que de la chair à emploi ; on célèbre la famille, le... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 14:52 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
28 juillet 2004

Les deux Méditerranées

La Méditerranée souffre d'une récupération intellectuelle par le Nord du continent européen, elle fait l'objet d'une évidente confiscation par les hyperboréens au point qu'on la présente de fait comme le creuset de cette Europe dans laquelle notre civilisation s'épuise et s'essouffle. Athènes, Rome et Byzance comme préparation aux cathédrales... Le dualisme et la haine du corps version Platon passés à la moulinette judéo-chrétienne produisent une culture où le livre se substitue à la chair, l'esprit au corps et où l'on préfère souvent... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2004

C'est Homère qu'on assassine...

Le mouvement de l'histoire obéit à quelques lois élémentaires, dont celle des cycles : une civilisation naît, croît, culmine, décroît puis disparaît en laissant place à une autre qui subit la même logique. Ainsi, dans la succession Mésopotamie, Égypte, Grèce, Byzance, Europe, chacune a balayé la précédente tout en digérant pour les conserver un certain nombre de ses acquis. Le mouvement de l'histoire peut donc se lire dans la géographie : tous ces moments sublimes de l'intelligence, de la culture, de l'art, de la politique, du... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 08:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juillet 2004

Nicolas de Staël et René Char

Nicolas de Staël, Le Fort Carré d'Antibes, 1955Musée Picasso, Antibes Le champ de tous et celui de chacun, trop pauvre, momentanément abandonné,Nicolas de Staël nous met en chemise et au vent la pierre fracassée.Dans l'aven des couleurs, il la trempe, il la baigne, il l'agite, il la fronce.Les toiliers de l'espace lui offrent un orchestre. Ô toile de rocher, qui frémis, montrée nue sur la corde d'amour !En secret un grand peintre va te vêtir, pour tous les yeux, du désir le plus entier et le moins exigeant. René Char - Nicolas de... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 22:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juillet 2004

Discours de la servitude volontaire

Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n'est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu'on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine,... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 19:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juillet 2004

La preuve qui tue...

Tombée par hasard sur une vieille dépêche de Yahoo... qui vaut son pesant de crottes de biques malodorantes : samedi 27 mars 2004, 19h03  Manifestation en pyjama devant la permanence de l'UMP à Montpellier  MARSEILLE (AFP) - Une quarantaine de "lève-tôt" ont manifesté en pyjama samedi devant le siège de l'UMP à Montpellier pour dénoncer les propos d'un député de l'Hérault stigmatisant "ceux qui ne se lèvent pas pour aller bosser" mais "se lèvent pour aller voter". Réunis à l'appel d'un "comité contre le parti du mépris"... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2004

La gauche est morte, vive la gauche !

Le libéralisme triomphe sur la planète sans rencontrer désormais le contre-pouvoir d'une idéologie qui lui résiste. Naguère, le communisme fournissait une alternative. Elle valait ce qu'elle valait, pas cher, mais du moins elle remplissait son rôle en empêchant les débordements d'arrogance d'un capitalisme imbu de lui-même. Le socialisme républicain issu de la Troisième République s'encanaillait quelque peu en se parfumant parfois avec quelques concepts du genre "lutte des classes", "prolétariat", "capitalisme", mais rien de bien... [Lire la suite]
Posté par Nemo Spirit à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]